Certains d'entre vous nous suivent depuis quelques années, d'autres n'ont aucune idée de qui on est, alors on va essayer d'être claires et concises. Dans nos têtes qui bouillonnent d'idées et qui vont à mille à l'heure, cet exercice ne va pas être simple :)

Allez c'est parti mon k...!

Audrey et moi, on s'est rencontrée à Rouen pendant nos études à Neoma Business School. Coup de foudre immédiat, on est devenu coloc, puis partenaires dans notre majeure entrepreneuriat où on a fait mûrir notre projet de fin d'études : le Sept cinq. En 2012, à 23 ans, franchement diplômées, on n'avait qu'une idée en tête : ouvrir la boutique de nos rêves à Paris. 

Ce fut chose faite. En novembre 2012, notre première boutique Sept cinq voyait le jour à Pigalle, dans le 9e arrondissement. Notre concept : mettre en avant la crème de la crème des créateurs parisiens d'accessoires (bijoux, chaussures, maroquinerie) avec un salon de thé où prendre son temps. L'idée était simple, nous voulions accueillir nos clients comme à la maison et leur raconter les histoires derrière chaque produit. On a été rapidement soutenue par la presse, les habitants du quartier et les touristes, friands de nos souvenirs locaux à rapporter chez eux. 

On a organisé des tonnes d'événements, des collaborations avec des créateurs de folie, et on avait l'ambition d'ouvrir une seconde boutique. 

En avril 2016, le Sept cinq n*2 a vu le jour sous la Canopée du Forum des Halles avec cette fois-ci, un grand espace salon de thé avec pâtisseries fabriquées sur place par Pauline, notre nouvelle associée. 

Le Sept cinq a pris une autre tournure, l'équipe s'est largement agrandie, la clientèle est devenue internationale, et on est devenue la référence pour la création locale. 

En parallèle, le salon de thé rencontrait un grand succès. Alors on a décidé de lancer avec Pauline (big up Popo si tu me lis <3 ) une société de traiteur : Chouchou. Buffets salés et sucrés pour des clients prestigieux (Hermes, Sisley, BPI, et on en passe), gâteaux de mariage à dix étages, on a passé du temps au laboratoire à peaufiner les recettes et l'esthétisme pour un rendu coloré et joyeux. 

Puis, on est toutes devenues mamans, nos priorités ont changé. Finies les journées interminables, les semaines 7/7j à travailler. On avait nos nouveaux bébés à gérer :) 

Le COVID a pointé son nez et on a tout remis en question. On a conclu qu'on s'essoufflait et que le marché du concept store à Paris était devenu trop concurrentiel. Surtout, on n'arrivait pas à trouver un équilibre pro/perso, nos week-ends étant dédiés aux boutiques.

On a pris la lourde décision de fermer nos deux points de vente Sept cinq début 2021 et d'arrêter Chouchou parce que la distance nous a séparées. Pauline est devenue bordelaise, Audrey et moi avons migré dans la grande couronne parisienne. 

Mais on ne s'est pas arrêtée là ! Pendant nos années Sept cinq, on a testé auprès de nos clients, nos propres créations de bijoux. 

De là est né la marque Kandie, les boucles d'oreilles qui colorent ton quotidien. On voulait un univers très gai, des bijoux confortables et légers qui font rayonner celle qui les porte. Lancée en novembre 2021, au vu de votre accueil plus que chaleureux, Kandie nous conforte dans l'idée qu'on a pris la bonne direction ;)

En parallèle, on lance notre société de conseil pour entrepreneurs qui veulent se lancer dans le retail ou qui souhaitent être accompagnés sur une partie de leur projet (communication, marketing, business plan,....).

On a eu l’impression de vivre mille vies ces 10 dernières années avec nos entreprises et 2022 sera certainement pleine de belles surprises...!

Si tu as des questions, n'hésite pas à mettre un commentaire ou à nous contacter par mail à coucou@kandie.fr

A très vite, 

Lorna 

PS : je n'ai pas parlé des montagnes russes de la vie d'entrepreneur, ça peut être l'objet d'un autre article. Si cela t'intéresse, fais-le nous savoir :) 

 

13 décembre, 2021 — lorna moquet

Laisse un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés